Login    
 
























/Expression
/Insolite


 

Allegro ! Un transportable à 3 coques

Laissez-moi vous parler d'un bateau particulier et un peu magique. Il ne passait déjà pas inaperçu à l'époque où j'ai eu la chance de naviguer dessus...

Ce 30/01/2011

Laissez-moi vous parler d'un bateau particulier et un peu magique. Il ne passait déjà pas inaperçu à l'époque où j'ai eu la chance de naviguer dessus et je pense qu'aujourd'hui encore il fait l'objet de regards curieux. En effet, si les trimarans sont encore marginaux dans les marinas et sur l'eau au regard du nombre de monocoques et de catamarans, ce modèle, dont la conception commence à dater un peu, l'est encore plus Ce qui lui donne cet aspect de « soucoupe volante » vu depuis l'arrière, ce sont les volumineux bras de liaisons qui sont plus que de simples poutres puisque la coque viens épouser harmonieusement les courbures de ces « bras de liaison » volumineux et entièrement moulés comme l'est le reste de la coque.

    
 

Un bateau qui me semblait immense alors que j'avais 8 ans, et que mon père possédait un Figaro de construction amateur d'environ 5 mètres avant d'acheter en copropriété avec un frère cet oiseau marin particulièrement ludique. En montant à son bord la stabilité initiale est évidement très forte puisque les deux flotteurs rasent l'eau ou sont un peu immergé selon la charge à bord. La largeur paraît édifiante, voyez par vous-même celle des passavants au niveau des coffres sur lesquelles il fait bon gambader ou s'allonger! Le cockpit est profond, un peu plus anguleux que les formes actuelles. On est bien protégé derrière le rouf un peu taillé à la serpette aussi (c'est vraiment pour faire des critiques gratuites). Il paraît que la hauteur sous barrot est de 1,75m, j'aurais dit plus mais il semble que ce soit les chiffres). Cinq couchettes, trois dans le carré, dont une au deux tiers encastrée sous le cockpit. Et l'équipement habituel : réchaud et évier, toilettes entre le carré et le poste avant...Une table a carte repliable A la mer dès la moindre risée ce bateau accélère et dépasse allègrement (!) les monocoques de sa taille. C'est ce qu'on disait à l'époque en dépassant les autres et je pense que c'est encore vrai. Le spectacle des flotteurs s'immergeant plus ou moins et créant des trainées est permanent. J'ai retrouvé le bateau de mon enfance et adolescence en vente sur internet, il a été entièrement relooké et amélioré, je ne me prononce pas sur les choix des peintures. Mais il s'agit bien de CALIORNE. Deux sièges de barreurs, un bout-dehors, une jupe, un gréement neuf...mais encore les traces sur la cloison du carré des fixations pour la lampe à pétrole


Les flotteurs semblent avoir été rallongé, tant mieux, le bateau tangue pas mal, c'est son point faible et les vagues le ralentiront un peu. C'est la raison pour laquelle mon oncle avait judicieusement disposé le second mouillage sous la table du carré, pour centrer les poids mais sans doute avait-il oublié que le matin au petit déjeuner, des orteils rencontraient parfois cette massive ancre soc-de- charrue. Que de bons moments passés, le soir au mouillage à la lueur de la lampe à pétrole (montée sur la cloison du carré), mes oncles et mon père fumaient tous la pipe et regardant les cartes pour le lendemain en vidant un verre. Partis de l'île d'Arz dans le golfe du morbihan, son mouillage, nous allions le plus souvent a Belle Ile, Hoedic, Houat bien sûr. Le spi est immense et le notre était bleu et orange. Bien assis sur ses flotteurs, ça torchait! Les flotteurs par beau temps sont incontestablement un plus, assis dessus, sous surveillance et gilet de sauvetage capelé nous laissions trainer nos pieds dans l'eau et faisions du rappel. L'un dans l'autre, la vitesse moyenne ne chutait pas trop.


Pour sa taille, ce bateau est rapide, il est sécurisant car quasiment inchavirable et homologué insubmersible. Il échoue quasiment à plat, la dérive haute qu'il ne faut pas oublier de remonter.



L'allegro se remorque derrière une bonne voiture. Les flotteurs doivent être démonté, il y a 8 vis a défaire et le tour est joué. La remorque est une Atlas à deux essieux.
Voyez cette belle carène, assez étroite et assez profonde, mais relativement peu de surface mouillée.



Lorsque la gite devient plus prononcée, le bateau se cale sur la flottabilité de l'ensemble formé par la coque et les volumes du caisson de liaison.
Vous n'aurez jamais intérêt a avoir beaucoup de gite car lorsque le flotteur s'enfonce comme cela, il faut réduire la toile. C'est un indicateur simple et fiable. Le maximum de flottabilité et le plus à plat possible La vitesse moyenne semblerait de 8 Kts et maxi 13 . Sauf si vous faite des modifications (tuning!)
Voici donc un tout petit aperçu des nombreux avantages de l'allegro, outre son prix bas sur le marché de l'occasion. C'est une belle plate forme pour des vacances tranquilles et rapide, sans le poids et le tirant d'eau d'un monocoque et plus amusant, à mon avis, qu'un cata.

Rémi


Toutes les photos sont issue du site trimaranallegro.lescigales.org, dont je vous recommande la visite, et sans l'accord de leur propriétaire qui ne nous en voudra pas j'en suis certain.


Commentaires

doumé le 2011-06-20 à 15:15
bonjour, je suis heureux de lire ces commentaires plutôt positifs sur ce bateau car je suis propriétaire de l'Allegro n°43 depuis Novembre 2010.je l'ai rapatrié du Morbihan par la route jusqu'à Bordeaux où je termine sa restauration..Je pense le mettre à flot au début du mois de juillet
 
Rémi le 2011-06-21 à 18:54
je vous souhaite bien du plaisir avec ce bateau sécurisant et relativement rapide. Au mouillage vous aimerez la surface du pont j'éspère et la particularité des flotteurs. Tenez-nous au courant!!
 
doumé le 2012-03-12 à 08:07
je confirme que ce bateau est un vrai jouet, c'est pas un un bateau de course mais quel bonheur de naviguer avec..j'ai du mal à lui trouver des défauts,en plus c'est un vrai coup de coeur alors c'est forcément le plus beau. Je navigue sur le Bassin d'Arcachon et j'ai croisé un autre Allégro, ça donne envie de faire un rassemblement de ce trimaran d'époque, avis aux amateurs :-)) doumé
 
Panzo le 2012-10-07 à 18:13
Bonjour , je navigue avec un allegro depuis 4 ans sur le bassin d' Arcachon ( basé à Andernos) et c' est un bateau super pour les balades familiales et amicales. À bientôt sur le bassin...
 
ronny le 2014-09-14 à 09:24
bonjour, je pense aquérir un allegro et j'aimerai savoir ce qu'il vaut lors de longues traversées. amicalement ronny
 

Votre commentaire

M o t    c o n t r o l

Pseudo

Commentaire



Mot control à recopier

Email (facultatif*)





Article précédent  


    
 

Un petit rafraichissement...



   Article suivant


    
 

Spécial petites annonces